delphine joussein CALAMITY

ACTUALITÉ

Résidences de création @ la Dynamo de Banlieues Bleues, Pantin
15-17.12.22
09-11.01.23
15-18.01.23


Première :
19.01.23  Théâtre du Mansard, Le Bloc, Dijon



 

Peter R. Fischer nout.jpg

@Peter R. Fischer

Delphine Joussein  flute, fx, voice

Delphine_Joussein_arthur hennard.jpg

@Arthur Hennard

Un travail sur le son et la technique instrumentale : l’extension de la flûte traversière par l’électronique, la voix et les effets de bouche. Au-delà de l’instrument, l’outil. C’est ainsi que la flûte est repoussée dans ses retranchements, loin de l’imaginaire angélique auquel cet instrument est souvent rattaché. Une attention particulière est portée sur la dualité organique/électrique, acoustique/amplifié. Des riffs solides, joués en live, viennent appuyer l’alternance entre frénésie et introspection. Le solo est imaginé tel une longue pièce au scénario ponctué de rebondissements, avec pour leitmotiv de créer la surprise et de ne jamais limiter le potentiel sonore.

L’invitation de Guillaume Malvoisin du Bloc à Dijon est l’occasion de concrétiser un projet solo qui mûrit depuis quelques temps.
La thématique du standard est proposée par le BLOC pour donner le coup d’envoi à ce solo : ou comment s’emparer d’un standard de manière très libre et personnelle.
Une première phase de travail est dédiée autour de la réécriture et de l’interprétation de deux standards imbriqués l’un à l’autre, diamétralement fondus dans mon univers (Naquele Tempo de Pixinguinha et Lacerda, ainsi que Good Bye Pork Pie Hat de Charles Mingus).
Je m’intéresse à dévier d’un certain ordre établi par la notion de standard, à me mettre au service d’un univers tout personnel en tirant le fil de ces deux morceaux. L’un est issu du Choro, l’autre du Jazz, les deux très marqués par la mélancolie, sentiment très inspirant à mon sens : il glisse vers la tristesse ou le désespoir et son lot de rage, et nous emmène aussi de l’autre côté, vers le bien-être, la joie, l’euphorie, émotions prégnantes dans mon mode de jeu.
Ces deux répertoires ont ceci de particulier qu’ils sont issus de rencontres entre différentes cultures/sociétés revendiquant de puissants désirs d’émancipation. C’est dans la continuité de ces influences diverses (qu’elles soient stylistiques, culturelles ou politiques) que je m’attache à développer la musique de ce solo.

 

Contact : djoussein (at) yahoo (point) fr